';

Breaking News

Ekiden de Paris 2019

Après quelques mois de préparation et une organisation rondement menée, il était temps en ce dimanche 3 novembre de prendre part à l’aventure Ekiden de Paris. A cette occasion, 4 équipes Ginini antipode étaient alignées. Récit.

Il est à peine 5h30 quand les réveils des principaux protagonistes sonnent, la nuit est encore bien sombre et les gouttelettes de pluie tambourinent sur les volets. Il est cependant l’heure d’enfiler le bleu de chauffe et de se rendre aux aurores sur le lieu de la compétition : le quai Branly, l’avenue de New York, les ponts d’Iéna, de Bir Hakeim et des Invalides que surplombe notre belle Tour Eiffel attendaient en effet plus de 7000 coureurs.

Après nous être rassemblés à la Frame Brasserie au cœur de l’hôtel Pullman Paris Tour Eiffel afin de distribuer les vestes personnalisées, les t-shirts et autres ceintures porte dossard, le tout en comptant les épingles, nous devions assez vite plier bagage afin de nous rendre sur la ligne de départ sous une pluie plus diluvienne que jamais.

Heureusement, quelques minutes après le coup de feu du starter, les gouttes se firent de moins en moins nombreuses et la pluie cessa totalement. Nous étions alors partis pour une très belle matinée de sport placée sous le signe du collectif, de l’entraide et du dépassement de soi.

Dès 9h20, les premiers relais s’enchaînent et le briefing inaugural a été suivi d’effets. Chacun avait en effet pris soin de bien repérer la zone de relais qui nous était attribuée et de bien connaitre les visages des relayeurs précédents et suivants. Aucun incident ne sera à déplorer et chaque passage de témoin aura été d’une grande fluidité.

Bien vite deux équipes Ginini antipode se détachent du lot, l’équipe 2 et l’équipe 4 ! Elles se livreront un joli mano à mano pendant l’exercice qui finira par profiter à la dernière nommée pour seulement 1 minute et 30 secondes (3h04’28 contre 3h05’55)

Incroyable mais vrai, le scénario se répète pour les équipes 1 et 3 qui ne seront départagées à l’arrivée que par 13 petites secondes (3h20’11 et 3h20’24) ! Sur un effort de 3h20, soit 200 minutes ou encore 12 000 secondes ce fait est assez exceptionnel pour être signalé.

Côté performance pure, nous pouvons souligner la belle course de Maxime Garcin qui remontera près de 540 équipes lors du 2e relais (10km) de l’équipe 1 et ne se fera doubler que 3 fois par des coureurs alignés eux sur 5km. D’autres ont réussi à se sublimer et à battre leurs records personnels dans des conditions parfois loin d’être évidentes.

Le bilan est très positif et nous n’avons clairement pas à rougir de nos classements respectifs bien au contraire.

Au scratch, les 4 équipes terminent respectivement 168e, 183, 348 et 353e sur 1173 équipes classées.

Côté entreprise, nos classements sont encore plus flatteurs puisque sur 438 équipes arrivantes, nous terminons 21, 24, 74 et 77e !

Après la course et quelques clichés sympathiques devant la Tour Eiffel, nos estomacs commençaient à crier famine et il était temps de refaire le plein d’énergie. Ce moment très chaleureux autour d’un bon brunch couronna avec succès cet événement qui fera date et qui est évidemment amené à se perpétuer chez Ginini antipode.

A l’année prochaine avec encore plus d’équipes !