';

Nos actions solidaires

Ginini antipode soutient Bloom

Ginini antipode soutient l’association Bloom qui agit pour un pacte durable entre l’homme et
la mer. Le but étant de protéger l’océan et les espèces marines en maximisant les emplois
durables dans la pêche et l’aquaculture, de mettre fin aux méthodes de pêche destructrices et à
l’expansion de la pression de pêche dans le monde.

L’association entend agir sur les causes plutôt que sur les symptômes ou les conséquences
d’une réalité. Elle souhaite donner sa voix à ceux qui n’en n’ont pas et persévérer en toutes
circonstances afin d’obtenir des résultats.

Quel est le mode opératoire de Bloom pour agir sur les causes ?

  • Etre un lanceur d’alerte
  • Adapter les lois pour répondre à l’urgence écologique et socio-économique
  • Mener des travaux de recherche indépendante pour générer une expertise reconnue et
    impactante
  • Apporter une meilleure lecture critique des labels « pêche durable »
  • Se battre pour faire interdire des méthodes de pêche destructrices en Europe : chalutage
    profond, pêche électrique, etc…
  • Changer les pratiques de consommation et de production
  • Etre une sentinelle pour le bien-fondé des subventions publiques allouées à la pèche
  • Eduquer le public, les enfants, les futurs décideurs
  • Etre un contre pouvoir efficace pour un exercice équilibré de la démocratie

Cette méthode fonctionne puisque Bloom a obtenu de nombreux succès :

BLOOM a donné une voix aux océans profonds avec le livre Abysses publié en 12 langues à
plus de 150 000 exemplaires et l’exposition Abysses qui a réuni plus de 2,5 millions de visiteurs.

BLOOM a sensibilisé des millions de personnes : + de 3 800 articles et émissions dans les
médias, interviews, + de 100 conférences.

BLOOM conduit des recherches stratégiques aux résultats concrets : publications scientifiques,
papiers de position.

BLOOM a sauvé des requins notamment grâce à sa campagne à Hong Kong et remporté des
victoires législatives au parlement européen avec la coalition Shark Alliance.

BLOOM remporte des batailles juridiques et législatives en se battant pour la protection du
bien commun sur le terrain institutionnel et se retrouve depuis des années face à des lobbies
industriels puissants et incomparables mieux dotés que les ONG.

BLOOM a mobilisé 900 000 citoyens grâce à sa pétition ; une soixantaine d’artistes et plus de 400
scientifiques, médias et élus ont soutenu BLOOM contre la chalutage profond.

BLOOM a gagné fin 2016 sa bataille pour l’interdiction du chalutage profond en Europe, après
quatre années de procédure législative et quatre années supplémentaires de lobbying intense de
la part des industriels.