';

IFRS

IFRS 15 et IFRS 9 : The final countdown

Chiffre d’affaires et instruments financiers. Ces deux nouvelles normes majeures seront d’application obligatoire à compter du 1er janvier 2018. Le compte à rebours a donc commencé.

Si la majorité des groupes a bien anticipé les changements potentiels liés à la comptabilisation des contrats avec des clients et des instruments financiers, nous vous encourageons maintenant à vous pencher sur les nouvelles informations à fournir en annexes. Souvent relayées au dernier plan, celles-ci ne sont pourtant pas à négliger car elles nécessitent souvent des évolutions significatives en matière de reporting et de systèmes d’informations.

Pour ce qui est de la norme IFRS 15, il peut s’agir notamment de la difficulté à tracer les variations des actifs et passifs sur les contrats avec des clients et à communiquer une information fiable sur le revenu qui sera reconnu sur les exercices ultérieurs au titre des biens et services restant à fournir aux clients (« ersatz » du carnet de commandes). En effet, outre les actifs liés aux travaux en cours, la norme requiert de fournir une indication (quantitative ou qualitative) concernant les périodes sur lesquelles le revenu sera constaté (par exemple sous la forme d’un échéancier). On comprend alors aisément que plus l’échéancier sera détaillé, plus les groupes seront amenés par la suite à devoir commenter les écarts avec le revenu effectivement constaté sur chaque période.

Concernant les instruments financiers, il semble assez clair que les informations à fournir sur le risque de crédit s’adresseront principalement aux institutions financières. L’IASB s’étant toujours refusé à faire des normes sectorielles, les sociétés industrielles et commerciales vont devoir adapter le volume des informations fournies sur le risque de crédit en fonction de l’importance et de la matérialité du sujet dans leurs comptes consolidés. Dans ce cadre, nous vous encourageons à vous référer au nouveau guide publié par l’IASB sur l’application du principe de matérialité (IFRS Practice Statement: Making Materiality Judgements). Enfin, nous vous encourageons à étudier très précisément les nouvelles exigences d’information sur la comptabilité de couverture (la norme prévoyant de fournir une information détaillée sur les impacts chiffrés des couvertures).

Dans l’intervalle, n’hésitez pas à contacter nos équipes IFRS pour toute question concernant la mise en œuvre de ces deux normes.