';

Breaking News

Ginini antipode booste ses ateliers avec Klaxoon

Collaboration klaxoon et Ginini antipode

Animer des réunions, susciter le travail collaboratif, faire émerger les idées de ses clients, les former, les informer, rien que de très classique dans la journée d’un consultant, mais qui se heurte fréquemment aux résistances naturelles (défaut d’adhésion, de participation, peur de ne pas être à niveau…) et représente souvent une logistique lourde et fastidieuse (avant, pendant et après la réunion). Aussi, lorsque nous avons eu vent qu’une application permettait de dynamiser tout cela de façon extrêmement efficace, nous l’avons testée et très vite adoptée. Désormais, Klaxoon est un outil que nous n’hésitons plus à utiliser avec nos clients.

Comment avons-nous découvert Klaxoon ?

Nous avons découvert l’outil début 2018 dans le cadre du salon digital Learning et VivaTech – Klaxoon avait déjà quelques années d’existence et beaucoup de nos clients le connaissaient de nom sans vraiment l’utiliser. Nous avons donc commencé par l’expérimenter en « shadow » dans le cadre de nos missions pour tester la solidité de l’application, l’usage et la valeur ajoutée réelle puis une fois convaincus, nous l’avons naturellement proposé à nos clients lorsque la configuration de mission s’y prêtait

Comment l’utilisons-nous?

Nous avons commencé par animer des petites séances de brainstorming de 5 à 10 personnes avec Klaxoon, puis nous avons fait un premier grand saut avec l’animation d’une journée entière de séminaire de 150 personnes, qui a été une vraie belle réussite. Ensuite, nous avons étendu son usage à d’autres sujets (ateliers d’efficacité opérationnelle, club utilisateurs, survey clients, parcours de formation, Gaming de connaissance…)

Quelle est la valeur ajoutée de ce type d’outil ? Cela ne fait-il pas un peu gadget-tendance ?

Effectivement, il y a un petit côté Digital qui est très à la mode dans les groupes et l’effet est garanti à la première utilisation. Mais cela ne représente qu’une partie de la valeur de l’application.

Nous l’avons prioritairement utilisée pour répondre à des objectifs d’efficacité et de ré engagement – lors de brainstorming, la parole est plus libre, le collectif plus investi et les temps de comptes-rendus sont quasi nuls. Nous avons également pu construire des parcours d’information / formations plus courts (et moins coûteux) dans un format gaming plus ludique et accessible – Dans le cadre de grands projets, le ROI peut être assez important

A recommander au plus grand nombre donc ?

Nous sommes assez enthousiastes sur l’outil mais sa mise en œuvre dépend bien évidemment des situations et des environnements. Nous avons l’habitude de dire qu’un outil Digital est au service d’un usage et pas l’inverse. Il sert de réponse à une problématique précise en adhérence avec la culture d’entreprise.

Par exemple, lorsque nous l’avons proposé pour construire des parcours de formations chez un de nos clients, il s’agissait de trouver une réponse à un problème de montée en compétence sous timing contraint et à faibles ressources. Nous avons étudié différentes solutions et Klaxoon semblait la plus adaptée (i) à la problématique technique et (ii) à la culture digitale de l’entreprise.

L’outil peut aujourd’hui porter de nombreux usages mais nous conseillons de bien détourer la « promesse » avant de se lancer.

L’approche Klaxoon

« Solliciter la diversité des collectifs, Faciliter la coopération Permettre un maximum d’efficacité. Nous avons développé Klaxoon sous cet angle-là : créer des outils qui facilitent la coopération et permettent un maximum d’efficacité – Le désir d’efficacité est ce qui réunit les collaborateurs. On le voit dans le sport : une équipe qui gagne, c’est une équipe qui prend du plaisir » (Matthieu Beucher – Fondateur de Klaxoon).- Nous considérons qu’il y est assez bien arrivé.