';

Evénements

Après Jimmy Gressier qui a éclaboussé de sa classe la fin d’année 2019, il était temps pour Raphaël Montoya de lui emboiter le pas et de faire resplendir les couleurs du team Ginini antipode en ce début d’année 2020.

Raphaël en bon triathlète avait en effet coché le 10km international de la Prom’ Classic de Nice organisé sur la fameuse promenade des Anglais pour raboter son record personnel (29’01 à Hyères le 7 décembre) et pourquoi pas passer sous la barrière symbolique des 29 minutes.

Faisant fi de la concurrence et ne se posant aucune question, notre régional de l’étape prend la poudre d’escampette dès le départ avec un premier kilomètre bouclé en 2’40 ! Il ne lâchera rien avant la ligne d’arrivée battant au passage ses records personnels sur 3000m (8’22) et 5000m (14’07).

Pour une petite seconde, il s’empare du record de l’épreuve (28’37) et explose son record personnel de 24 secondes ! Quelle démonstration de force pour celui qui n’aura jamais été inquiété de toute la course malgré un petit vent de face sur le 5km retour.

C’est également un nouveau record départemental des Alpes Maritimes seniors, l’ancienne marque de référence était détenue depuis 2000 par William Struyven en 29’24. Il faudra cependant attendre encore un peu avant de se hisser au niveau du record de la ligue Provence Alpes Côte d’Azur d’Abdallah Bahar (28’04 en 2001).

Enorme bravo à Raphaël qui lance de manière admirable son année et qui confirme qu’il est bien un prétendant sérieux pour un voyage du côté de Tokyo cet été ! Mais avant il faudra confirmer l’essai sur les étapes majeures du circuit mondial de triathlon.