';

Breaking News

Jimmy Gressier, un doublé historique aux championnats d’Europe

Athlète Ginini antipode
Jimmy Gressier Double champion d’Europe U23 5000 et 10000

Il l’avait plus ou moins annoncé entre les lignes, et il l’a fait !!! Jimmy Gressier a profité des championnats d’Europe espoirs organisés à Gävle en Suède pour garnir encore plus sa collection de médailles avec deux superbes breloques dorées !

En effet, l’athlète du team Ginini antipode a réalisé un véritable exploit en terres scandinaves en s’imposant à la fois sur 5000m et 10000m ! Un tel doublé à l’échelle européenne chez les jeunes n’était pas arrivé depuis 1995 et les deux victoires d’un certain Benoit Z (ancien recordman d’Europe français du marathon en 2h06’36).

Confronté à ce qui se fait de mieux à l’échelle du Vieux Continent dans sa catégorie d’âge U23 (les athlètes nés en 1997,1998et 1999) Jimmy a parfaitement géré son affaire lors de deux courses aux scénarios diamétralement opposés. Récit.

Il est 19h50 ce jeudi 11 juillet et Jimmy Gressier se tient sur la ligne de départ du 10000m. Ce dernier n’a aucun temps de référence sur la distance mais est gorgé de confiance grâce à ses récents 3’37 sur 1500m et 13’23 sur 5000m. De plus, le souvenir de ses 28’12 sur 10km route à Houilles en décembre dernier reste encore dans toutes les mémoires.

Comme souvent en grands championnats sur 10000m (25 tours de 400m qui donnent un peu le tournis), les athlètes s’élancent sur un train de sénateur à moins de 20km/h. Les lap s’enchainent et Jimmy Gressier reste imperturbable, ses adversaires tentent bien d’accélérer la cadence mais notre champion reste sagement calé au sein de la meute prêt à surgir.

C’est exactement ce qu’il fera à 4 tours de l’arrivée, il reste alors l’équivalent d’un Mile (1609m) et c’est ce moment précis que choisit Jimmy Gressier pour porter l’estocade ! Ce dernier dépose littéralement la concurrence et prend une avance irrémédiable mètre après mètre. Avalant cette dernière portion en 4’17 (22,5km/h), sa soif inextinguible de victoire a été plus forte que tout. L’israélien Tadesse Getahon (d’origine éthiopienne) et le britannique Emile Cairess ses deux dauphins ne peuvent que constater les dégâts. Jimmy était ce soir-là au-dessus du lot ! Chose rare, Il devient champion d’Europe pour sa première course officielle sur 10000m, ce qui donne un peu plus de cachet à sa performance….

Seulement voilà, après avoir avalé ce hors d’œuvre de manière expéditive (28’44’’17 pour ce 10km), Jimmy devait s’attaquer au plat de résistance le 5000m.

Il est 20h05 ce samedi 13 juillet veille de fête nationale, et Jimmy Gressier veut faire une nouvelle fois retentir la marseillaise ! La concurrence est aux abois, Jimmy a déjà le 10000m dans les jambes et ses adversaires en sont conscients. Son rival le plus dangereux est d’ailleurs un autre français en la personne de Hugo Hay qui l’a déjà battu sur piste à plusieurs reprises et notamment aux derniers Europe espoirs sur cette distance. Jimmy est revanchard, il y a deux ans il avait été disqualifié, cette année est la bonne, il ne peut laisser passer cette chance alors qu’il est le leader des bilans européens et que Josh Kerr le britannique a décidé de faire l’impasse….

La course s’élance et le rythme est très lent (3’14 au premier kilomètre), tout le monde se regarde et personne n’ose prendre ses responsabilités. Mais cela va vite accélérer, dans les 2eet 3ekilo parcourus respectivement en 2’55 et 2’45. Pas de quoi déstabiliser notre champion qui reste de marbre.

Au 4ekilomètre, la tension est à son comble, cela ralentit et le rythme est même en dents de scie. Jimmy et Hugo se replacent devant tandis que les Espagnols ont des fourmis dans les jambes et multiplient les attaques.

Mais nos français sont bien, très bien même et n’ont aucun mal à suivre la cadence, ce sont eux les maitres du jeu aujourd’hui. Hugo emmène Jimmy Gressier sur son porte bagage dans le dernier tour et semble pouvoir décrocher son premier titre européen. Mais c’était sans compter sur la hargne et la pugnacité de Jimmy qui le coiffe dans la dernière ligne droite et remporte la course en 14’16 juste devant son compatriote.

Ces deux-là sont inséparables. Déjà sur le même podium à deux reprises aux Europe espoirs de cross en 2017 et 2018, ils récidivent cette fois sur le tartan.

C’est donc un exploit majuscule de Jimmy Gressier qui confirme une fois de plus tous les espoirs que l’on plaçait en lui. Ce dernier est en train de se constituer l’un des plus beau palmarès français de l’histoire en demi-fond.

Mais la saison n’est pas finie, et Jimmy qui n’est plus qu’à 5 petites secondes des minimas pour les championnats du monde de Doha sur 5000m peut se permettre de rêver et de voir encore plus grand.

De plus, il envisage de réaliser le triplé aux Europe de cross espoirs en décembre prochain. Ce serait une fois de plus inédit.

On vous avait prévenu, chez Ginini antipode on ne fait jamais les choses à moitié…

https://www.facebook.com/EuropeanAthletics/videos/481183549118008/?t=28